Aller au contenu principal

Volaille : le Cravi sollicite un soutien auprès du conseil régional

Le Cravi souhaite accompagner la filière « prêt à gaver » et les circuits courts à la mise en œuvre des mesures de biosécurité liées à l’influenza aviaire.

Les responsables professionnels du Cravi ainsi que les élus du Conseil Régional se sont également engagés à solliciter les représentants de l’Etat pour que des moyens d’accompagnement supplémentaires soient dégagées.
Les responsables professionnels du Cravi ainsi que les élus du Conseil Régional se sont également engagés à solliciter les représentants de l’Etat pour que des moyens d’accompagnement supplémentaires soient dégagées.
© AA

Le contexte influenza aviaire que connait la France amène l’ensemble des détenteurs et propriétaires de volailles à appliquer des mesures de biosécurité renforcées. Celles-ci font l’objet d’un arrêté ministériel qui entrera en vigueur au 1er juillet 2016.

 

Mettre en application l’arrêté, sans investissement de mise aux normes, signifie dans la plupart de ces élevages une probable perte de production et donc de revenu. L’objectif pour les élus du Cravi Pays de la Loire est donc de permettre à ces élevages de maintenir leur activité. Pour cela, une rencontre avec Lydie Bernard, présidente de la commission Agricole au conseil régional, et ses services s’est tenue le 29 mars.

 

Un accompagnement serait réservé aux élevages PAG et aux circuits courts en production avicole de la région. Seuls les investissements en lien avec l’arrêté biosécurité et indispensables au maintien de l’activité économique seraient éligibles avec un plafond qui pourrait être compris entre 25 et 30 000 € financé à 30 %. Pour pouvoir activer cette mesure spécifique rapidement, notamment pour les élevages de PAG qui doivent réaliser leurs travaux avant l’été, le conseil régional a proposé de s’appuyer sur le dispositif du PCAE animal mais avec des fonds complémentaires.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités