L'Anjou Agricole 17 novembre 2016 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Crise : des agricultrices sur tous les fronts

Face à la crise agricole, les exploitantes ont besoin de sortir de leur isolement et de faire entendre leur voix. La commission départementale des agricultrices de la FDSEA organise des rencontres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une rencontre était organisée mardi 15 novembre à Segré. Une prochaine est programmée lundi 21 novembre au CRDA, à Beaufort-en-Vallée.
Une rencontre était organisée mardi 15 novembre à Segré. Une prochaine est programmée lundi 21 novembre au CRDA, à Beaufort-en-Vallée. - © AA

Factures et crédits qui s’accumulent, dossiers administratifs de plus en plus compliqués, vie de famille à gérer, tâches quotidiennes liées à la production : les agricultrices sont sur tous les fronts. Exposées et parfois isolées, comme ont témoigné des participantes à la rencontre du 15 novembre à Segré. « Il y a des semaines où on ne sort pas du tout, où on ne voit personne », confie une agricultrice. Le manque de revenu a des répercussions sur la vie familiale  : « est-ce que mon enfant pourra faire un voyage scolaire ? », s’interroge l’une, « comment financer les études post bac ? », s’inquiète l’autre. Les critiques vis-à-vis de l’agriculture et la montée du mouvement anti-viande blessent aussi ces agricultrices, toutes éleveuses.
Elles éprouvent le sentiment de n’être qu’un « numéro », face à une administration et des services sociaux de plus en plus informatisés. Des solutions d’urgence existent pour pallier le manque de revenu, comme la prime d’activité et le RSA (Revenu de solidarité active). Mais entamer une  démarche dans ce sens est un cap fort difficile à franchir...

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 18 novembre 2016.


AGENDA

La prochaine rencontre organisée par la commission des agricultrices de la FDSEA : lundi 21 novembre au CRDA de Beaufort-en-Vallée, de 14 h à 16 h 30.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
13 %
Agri-Éthique, présenté comme un pacte de commerce équitable 100 % origine France, affirme le 23 mai peser 173,6 M€ de ventes aux consommateurs en 2017 (+13 %) avec 45 références alimentaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui