L'Agriculteur de l'Aisne 10 avril 2017 à 08h00 | Par Actuagri

La crise a modifié le paysage laitier mondial

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Nouvelle-Zélande est moins compétitive à l’export avec des producteurs très endettés. Les éleveurs français sont mieux armés pour négocier leurs contrats. «Une production laitière française en mouvement» est l’intitulé de la conférence Grand lait organisée mardi 4 avril par l’institut de l’élevage (Idele). Pendant les deux années et demie de crise, les éleveurs français ont obtenu davantage de moyens pour s’organiser commercialement. Et ils n’ont plus à redouter, comme par le   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur de l'Aisne

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
1,11
million de tonnes de blé tendre a été embarqué en avril vers les pays tiers, un record mensuel sur la campagne. Cela porte le total à 6,761 Mt sur 10 mois.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui