Agri79 Informations 18 mai 2017 à 12h00 | Par Christelle Picaud

Faire du bien-être animal une opportunité pour rebondir

Le rapport Eck valide l’intérêt du travail engagé ces dernières années par la filière cunicole sur le bien-être animal. Le modèle d’élevage évoluera. Cette prise en compte des attentes de la société doit ouvrir de nouvelles perspectives pour l’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2015, à l’occasion des Terrenales, la coopérative Terrena exposait son concept de cages collectives répondant, lors de l’étape d’engraissement, aux exigences du bien-être animal.
En 2015, à l’occasion des Terrenales, la coopérative Terrena exposait son concept de cages collectives répondant, lors de l’étape d’engraissement, aux exigences du bien-être animal. - © G.R.

«Le logement n’est que l’un des aspects du bien-être animal », insiste Antoine Blanchard, responsable du groupement de producteurs lapins de Terrena. La marque La nouvelle agriculture® portée par la coopérative s’intéresse, au-delà de celui-ci, au confort thermique, à l’ambiance dans les bâtiments, à la composition de l’eau et de la nourriture… « Des fondamentaux sans lesquels les objectifs d’un engraissement sans antibiotique ne seraient pas atteignables », expose-t-il pour souligner   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
1,11
million de tonnes de blé tendre a été embarqué en avril vers les pays tiers, un record mensuel sur la campagne. Cela porte le total à 6,761 Mt sur 10 mois.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui