Aller au contenu principal

Crise laitière : accord de la filière pour stabiliser la production

Réunis le 22 mars à Paris par le ministre de l’Agriculture, la filière laitière a donné son accord à une stabilisation de la production, à condition bien entendu que cet objectif soit partagé au niveau européen.

Reste à convaincre l’Allemagne avec lequel Stéphane Le Foll entretient des contacts bilatéraux.
Reste à convaincre l’Allemagne avec lequel Stéphane Le Foll entretient des contacts bilatéraux.
© Actuagri

« On veut être de bons élèves, mais pas seuls », a déclaré Thierry Roquefeuil, le président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) à l’issue de la réunion entre les organisations agricoles, la filière laitière et le ministre de l’Agriculture, le 22 mars à Paris. Au menu des discussions, la maîtrise des volumes en période de crise et pour être plus précis la stabilisation de la production en 2016 par rapport à 2015. Si les professionnels français dans l’ensemble, sont d’accord pour aller dans cette voie, ils ne veulent pas être les seuls à le faire au niveau européen. « On ne peut pas rentrer dans une mécanique de maîtrise des volumes en France si nos partenaires ne font rien », insiste le président. « Il faut que le volontariat soit partagé par tout le monde », précise-t-il. En effet, l’accord décroché à Bruxelles par le ministre de l’Agriculture, le 14 mars, sur la maîtrise de la production n’est que facultatif et non obligatoire. Pour le moment, les pays du sud partagent la position française, les pays du nord y sont réticents voire hostiles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités