Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie désherbage

Le robot Céol testé à Montreuil-Bellay
Le robot de travail du sol Ceol est testé depuis janvier 2022 sur une des parcelles du lycée professionnel…
La précision se joue dans les dents pour la herse étrille Cura ST. « Chaque dent est indépendante. De la cabine, l’agriculteur peut régler l’agressivité des dents. La pression exercée sur ces dernières s’ajuste hydrauliquement de 500 grammes à 5 kg par dent. On a toujours la même pression à la dent, qu’elle soit dans une bute ou dans un creux. » L’outil peut aller jusqu’à 12 mètres de long.
Des machines au service de la transition agroécologique
Semoirs, déchaumeurs, outils de désherbage mécanique, pulvérisateurs… Les nouveautés de Horsch,…
Christelle Morançais écoute les explications de Vincent Moison, président de la Cuma l’Espoir, sur la bineuse à caméra infrarouge. Les 3 matériels de désherbage mécanique acquis par les agriculteurs ont coûté 68 000 euros (subventionnés à hauteur de 23 000 euros dans le cadre du PCAE et de 10 000 euros dans le cadre du syndicat d’eau).
Vritz-Candé : captage d'eau prioritaire, pratiques agricoles adaptées
La présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a effectué, jeudi 13 février, plusieurs…
Herse étrille.
Une journée technique* pour optimiser le désherbage
La FDSEA de Maine-et-Loire et ses partenaires organisent le 21 mars une journée technique consacrée au…
Anatis, de la société vendéenne Carré.
Maraîchage, les robots au boulot
La rencontre technique de la Chambre d’agriculture des Pays-de-la-Loire et du Comité départemental de…
Le robot de désherbage Dino de Naïo.
Pas d’alternatives à l’innovation dans le désherbage
650 personnes ont participé au premier rassemblement sur le désherbage mécanique dans la filière du végétal…
Concentrer sa valeur ajoutée sur l'observation
Le 1er juin, Désherb'Expo, le premier salon dédié au déserbage mécanique et de précision aura lieu à Loire-…
Depuis 2016, le robot Oz désherbe toutes les semences potagères de l’exploitation de l’EARL Rochemault, 
à Saint-Martin-du-Bois. Le robot avance et désherbe même quand la végétation est très développée (comme sur la photo, une culture d’oignons blancs porte graine bio à 2 mois de la récolte).
Le robot Oz soulage le semencier
L’herbe est l’ennemi premier du semencier bio Lucien Laizé. à Saint-Martin-du-Bois, il a investi dans le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois